La Chine, la Russie et le retour de l’état civilisationnel, par Adrian Pabst

Azra_Files

Ces états ne se définissent pas comme des états-nations, mais des états civilisationnels – en opposition au libéralisme et à l’idéologie de marché mondialisée de l’Occident.

Le 20ème siècle a marqué la chute de l’empire et le triomphe de l’État-nation. L’autodétermination nationale est devenue le principal test de la légitimité de l’état, plutôt que l’héritage dynastique ou le pouvoir impérial. Après la guerre froide, les élites dominantes occidentales ont supposé que le modèle de l’état-nation avait vaincu toutes les formes d’organisation politique rivales. La diffusion mondiale des valeurs libérales créerait une ère d’hégémonie occidentale. Ce serait un nouvel ordre mondial fondé sur des états souverains mis en œuvre par des organisations internationales à domination occidentale telles que le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et l’Organisation mondiale du commerce.

Mais aujourd’hui, nous assistons à la fin de l’ordre mondial libéral et à la montée en puissance de l’état civilisationnel, qui…

Voir l’article original 6 292 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s